Restaurations postérieures directes et indirectes en dentisterie adhésive

Discipline

Médecine et chirurgie buccales
Dentisterie esthétique

Type

E-learning
Formation continue

Durée

12h

Coût

1 212 € - Pris en charge DPC
Contacter Id Webformation Appeler (01 56 26 50 19)
S'inscrire

Analyse, indications et exécution

Programme

L’incessante évolution des techniques et matériaux rendue possible par la dentisterie adhésive est venue offrir de nombreuses possibilités thérapeutiques aux chirurgiens-dentistes. Ces différentes approches minimalement invasives permettent non seulement de respecter le gradient thérapeutique en préservant au maximum les tissus dentaires, mais également de simplifier leur abord grâce à des protocoles reproductibles et applicables dans un exercice quotidien.

Informations complémentaires

Programme détaillé

1. Analyser, diagnostiquer et poser l’indication
Indications/Contre-Indications des restaurations directes et indirectes
Intérêt et techniques de pose du champ opératoire
Arbre décisionnel dans le choix thérapeutiques en fonction de la situation clinique

2. Les restaurations directes postérieures : partie 1
La micro-infiltration résineuse interproximale : approche privilégiée pour les lésions initiales sans cavitation
Principes de préparations des cavités pour restaurations directes en composite
Le matriçage conventionnel : importance et techniques de réalisation
Technique alternative au matriçage conventionnel : La custom rings technique
Mise au point sur les matériaux disponible.

3. Les restaurations directes postérieures : partie 2
Les techniques conventionnelles et simplifiées de réalisation d’un composite postérieur : impératifs à respecter et procédures de mise en œuvre
Les techniques originales et innovantes (La stamp-technique – La technique des lignes essentielles)

4. Les restaurations indirectes partielles collées postérieures : partie 1
Principes de préparation des restaurations partielles collées selon les critères biologique, mécanique et esthétique
Le point sur l’hybridation dentinaire immédiate (IDS pour immediate dentin sealing), le design de la cavité par addition de matériau (CDO pour cavity design optimization) et la remontée de marge (CMR pour cervical margin relocation)
La prise d’empreinte et la temporisation

5. Les restaurations indirectes partielles collées postérieures : partie 2
Mise au point sur les matériaux disponibles et leurs indications cliniques
Protocole d’assemblage selon le matériau choisi ; les alternatives (technique semi-directe ; CFAO)

Objectifs

Permettre de poser les bonnes indications entre restaurations directes ou indirectes
Donner des clés pour anticiper les difficultés afin de mieux les gérer voire de les éviter
Permettre d’acquérir des protocoles cliniques simples et reproductibles, applicables dans un exercice quotidien
Savoir choisir la technique et le matériau adapté à la situation clinique
Savoir tirer profit des matériaux actuels pour améliorer la qualité de ses restaurations directes ou indirectes

Contacter Id Webformation

*champs obligatoire